Comment régler des fixations de ski ?

Trouver la paire de ski idéal pour ses pieds est relativement simple, mais pour s’assurer que l’équipement ne déchausse pas durant une descente sur une piste, des réglages sont nécessaires. Pour skier avec un maximum de sécurité, le skieur devra régler des fixations de ski, qui représentent l’interface entre ce dernier et les skis. Les fixations de ski jouent notamment un rôle fondamental pour la protection et le confort du skieur, et pour réaliser un réglage conforme, plusieurs critères devront être considérés.

Ajuster à partir des chaussures de ski

Connaître la longueur de coque de ses chaussures de ski (du talon à la pointe) est indispensable pour ajuster ses fixations. Exprimée en millimètre, elle se trouve généralement au niveau du talon et permettra de régler la fixation selon sa valeur. Pour ce faire, il suffit de régler la fixation à l’aide d’un tournevis ou d’une languette pour débloquer le système de réglage selon le modèle, et faire glisser ensuite la fixation jusqu’à ce que sa valeur se situe dans la fourchette de chiffres comprenant la pointure du skieur. Par exemple, pour une taille de chaussure de 292 mm, la fixation devra être déplacée entre l’intervalle 291 / 310 mm. Le même réglage devra être appliqué pour l’arrière de la fixation et il est d’ailleurs possible d’ajuster les réglages avec plus de précision par rapport aux mesures. Attention, il ne faut pas confondre la longueur de la semelle avec la pointure de la chaussure. En cas de doute, il est conseillé de demander l’assistance d’un expert.

Réglage du DIN

La valeur de déclenchement des fixations ou valeur DIN correspond à la valeur à laquelle la chaussure de ski doit se libérer pour prévenir les blessures en cas de chute, ou se bloquer et encaisser la pression lors des sauts et virages à pleine vitesse. L’ajustement précis du DIN est réalisé selon le profil du skieur, c’est-à-dire ses performances physiques, son âge, son poids et ses compétences de ski. Il sera notamment nécessaire de se référer à un tableau à double entrée disponible en ligne, mais par exemple pour un skieur ayant un niveau de compétition, le DIN n’est pas obligatoirement fixé à un seuil trop élevé pour éviter les blessures en début de saison. Pour un ajustement rapide, il faut régler la butée ainsi que la talonnière à la valeur souhaitée pour régler des fixations de ski correctement.

Vérifier la position du témoin de compression

Dès lors que la fixation est enclenchée, le réglage de la compression peut être initié. En effet, cet ajustement permet de se déchausser en temps voulu et permet ensuite à la fixation de suivre le mouvement de flexion lorsque le ski se plie. Le témoin de poussé qui se manifeste par un indicateur jaune montre généralement si la pression reçue est adéquate. Il est recommandé de consulter la notice de fixation du ski pour déterminer l’utilisation optimale du témoin.

Comment apprendre le ski à un enfant ?
Comment choisir ses skis alpin ?