Conseils pour trouver son rythme de marche en randonnée

Vous avez envie de profiter des beaux paysages montagneux et de l’air pur ? La randonnée est un loisir qui vous permet de découvrir la nature. Vous pouvez la pratiquer en groupe, en famille ou entre amis. La randonnée en montagnes est l’une des activités touristiques très pratiquées qui demandent beaucoup de technique et des motivations.

Conseils de marche en randonnées

Beaucoup de conseils sont à suggérer quand on veut pratiquer une randonnée. Pour conseils, l’idéal est de pratiquer une activité physique régulièrement comme entraînement, mais si vous n’êtes pas trop un grand fan du sport, vous pouvez toujours partir en randonnée en utilisant d’autres techniques de marche. Il est donc nécessaire de s’entrainer. Trouver votre rythme est aussi plus important même si cela n’est pas facile comme on le pense. Par exemple, si vous sentez fatiguer, vous devez réduire votre rythme plus lent qu’avant. Pendant votre effort, vous devez toujours prendre de l’eau parce que cela réduit les maux de muscle dans votre corps avant, pendant ou après vos randonnées. L’hydratation de votre corps est donc plus importante pour ne pas se sentir plus mal. Terminer toujours avec de l’étirement, à chaque fin de journée, vous devez vous étirer pour que vous ayez plus de force le lendemain. Pour plus de conseils de motivations, vous pouvez visiter le site www.clubaltitude.fr.

Comment établir son rythme de marche ?

Le rythme de marche dépend de chacun. Mais ceci est tout ce que vous devez savoir pour établir votre rythme de marche : le bon pas, quand on parle de la randonnée, on ne parle pas de la même marche qu’on fait quotidiennement. On doit suivre plusieurs consignes en randonnée, comme la technique de marche, de bien garder les genoux bien fléchis et d’éviter le grand pas pour ne pas se sentir fatigué plus rapidement. Les bâtons de randonnées existent, ces bâtons peuvent vous aider à bien synchroniser le mouvement de vos jambes et votre bras. Ces bâtons peuvent vous aider à éviter les chutes en cas d’absorption des chocs. Le type de sol aussi est très important pour votre rythme de marche.Enfin, il faut aussi éviter le goudron pour établir votre rythme de marche parce que le goudron échauffe les plantes de vos pieds et provoque des chocs importants au niveau de vos articulations. Vous devez donc marcher sur les bas-côtés de la route.

Estimer votre vitesse moyenne de marche.

Avant la planification d’une randonnée, la question qui se pose toujours, c’est la vitesse moyenne de marche. En somme, celle-ci ne sert qu’à déterminer la durée de marche. Généralement, on ne mesure pas trop la vitesse de marche, parce que chacun a sa vitesse normale. Le plus important est de toujours garder son propre rythme pour ne pas s’arrêter. Vous devez donc étudier avant votre parcours pour savoir quand partir et où vous pouvez dormir la nuit, cela vous aide de ne pas tomber quelque part en bivouac ou vous êtes toujours en marche pendant la nuit. Il faut donc, étudier le type de terrain et sa condition, ceci vous aide à bien définir votre marche en général. Les spécificités aussi sont nécessaires, parce que parfois il y a des passages spécifiques comme la rivière. En pensant à tous ces critères, vous avez une petite estimation sur la vitesse moyenne de votre marche

Apprenez à marcher.

La randonnée s’apprend, la moindre manque de technique peut ruiner votre voyage. Pour marcher dans une règle d’art vous devez suivre les conseils des experts. Avant de commencer votre randonnée, vous devez passer par beaucoup de préparation comme : la technique pour garder le rythme en montée, l’idée c’est la régularité ; vous devez garder votre rythme cardiaque régulier. Ceci est donc valable même pendant votre randonnée itinérante sur plusieurs séjours. Pendant votre promenade, vous devez garder votre rythme tout en parlant régulièrement avec votre partenaire, cela signifie que vous êtes toujours en bonne forme. Si vous aimez pratiquer la randonnée en montagne, vous devez toujours retenir que tout ce qui monte devrait redescendre. La marche en descente est toujours piégeuse parce que cela peut entrainer un traumatisme dans votre squelette. Respirez toujours avec le ventre. Pour éviter les crampes et la fatigue, bien respirer c’est primordial. En randonnée, il est important de bien respirer avec la bouche et le ventre. Pour apprendre à respirer par le ventre, posez une main sur votre thorax, l’autre sur votre abdomen. En cas de frottement ou quand vous sentez des douleurs, vous devriez laver vos pieds immédiatement pour éviter les ampoules. Une paire de bâtons télescopique aussi peuvent vous aider à soulager la douleur de l’articulation, renforcer votre équilibre et alléger le portage. Choisissez et lacez bien vos chaussures avant de faire une randonnée. Vous devez mettre des chaussures spéciales pour le trekking pour que vous sentiez à l’aise. Enfin, le poids est l’ennemi des randonneurs, vous devez donc vider votre sac. Il faut bien la porter pour que ça ne vous donne pas plus de charges pendant votre marche.

Pourquoi réserver une résidence de vacances à la montagne ?
Conseils pour courir plus vite et plus longtemps